Accueil » Nouveautés du mois

Nouveautés du mois

Site Internet de la bibliothèque

Email : maxime.bonachera at alianzafrancesa.org.ar

Conception

Decalog
1244 rue Henri Dunant
07500 Guilherand-Granges
http://www.decalog.net

Hébergement

OVH
2 rue Kellermann
59100 Roubaix
France

SAS au capital de 10 000 000 €

Utilisation de cookies

Ce site utilise Google Analytics, un service d’analyse de site internet fourni par Google Inc. (« Google »). Google Analytics utilise des cookies qui sont des fichiers texte placés sur votre ordinateur pour aider le site internet à analyser l’utilisation du site par ses utilisateurs. Les données générées par les cookies concernant votre utilisation du site (y compris votre adresse IP) seront transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis. Google utilisera cette information dans le but d’évaluer votre utilisation du site, de compiler des rapports sur l’activité du site à destination de son éditeur et de fournir d’autres services relatifs à l’activité du site et à l’utilisation d’Internet. Google est susceptible de communiquer ces données à des tiers en cas d’obligation légale ou lorsque ces tiers traitent ces données pour le compte de Google, y compris notamment l’éditeur de ce site. Google ne recoupera pas votre adresse IP avec toute autre donnée détenue par Google. Si vous souhaitez savoir comment gérer ou désactiver vos cookies, vous pouvez vous rapporter à la section aide de votre navigateur internet. Pour en savoir plus sur les moyens de contrôler les cookies nous vous invitons à consulter le site de la CNIL (http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi). Nous vous informons cependant qu’une telle désactivation pourrait empêcher l’utilisation de certaines fonctionnalités de ce site. En utilisant ce site internet, vous consentez expressément au traitement de vos données nominatives par Google dans les conditions et pour les finalités décrites ci-dessus.

  1. item 1
    Lancelot
    Chrétien De Troyes
    Clé international Paris
    1998
  2. item 2
    La Pianiste
    Michael Haneke
    MK2 S.A. Paris
    2003
    Erika Kohut, la quarantaine, est un honorable professeur de piano au Conservatoire de Vienne. Menant une vie de célibataire endurcie chez sa vieille mère possessive, cette musicienne laisse libre cours à sa sexualité débridée en épiant les autres. Fréquentant secrètement les peep-shows et les cinémas pornos, Erika Kohut plonge dans un voyeurisme morbide et s'inflige des mutilations par pur plaisir masochiste. Jusqu'au jour où Walter, un élève d'une vingtaine d'années, tombe amoureux d'elle. De cette affection naît une relation troublante, mouvementée et perverse entre le maître et son disciple.
  3. item 3
    Moi, je lis : Le Cap Fantôme
    Mathilde Lossel
    Milan jeunesse Toulouse
    2012
  4. item 4
    Moi, je lis : Noël à Versailles
    Pascal Prévot
    Milan jeunesse Toulouse
    2015
  5. item 5
    Les devinettes du chat vert
    Claude Lapointe
    Grasset Paris
    2004
  6. item 6
    Oona et Salinger
    Frédéric Beigbeder
    LGF Paris
    2015
    En 1940, à New York, un écrivain débutant nommé Jerry Salinger, vingt et un ans, rencontre Oona O'Neill, quinze ans, la fille du plus grand dramaturge américain. Leur idylle ne commencera vraiment que l'été suivant... quelques mois avant Pearl Harbor. Début 1942, Salinger est appelé pour combattre en Europe et Oona part tenter sa chance à Hollywood. Ils ne se marièrent jamais et n'eurent aucun enfant.
  7. item 7
    Corps et ombres : Caravage et le caravagisme europe´en
    Michel Hilaire
    5 continents Milan
    2012
    Une double exposition a eu lieu durant l’été, dans le cadre de l’organisation de coopération ulturelle franco-américaine (FRAME), au Musée des Augustins à Toulouse et au Musée Fabre de Montpellier, consacrée au Caravage et à son influence sur la peinture européenne. A Toulouse se trouvaient les peintres caravagesques hollandais et flamands, à Montpellier les italiens, français et espagnols. Cent-quarante chefsd’oeuvre prêtés par les plus grandes institutions des pays concernés se sont ainsi trouvés réunis, couvrant un demi-siècle de peinture.
  8. item 8
    Rêves et cauchemars au cinéma
    Maxime Scheinfeigel
    A.Colin Paris
    2012
    Images oniriques, images filmiques : la proximité entre les deux dispositifs qui les produisent s’est inscrite en profondeur dans l’histoire du cinéma. Depuis toujours, en effet, des films se pensent comme les rêves se forment. Quand naissait le cinéma, Freud analysait les mécanismes de la formation des images de rêve. Aujourd’hui, des neurobiologistes montrent comment l’activité onirique est une des aventures de la vie mentale. Ainsi pourra-t-on entrer au pays des rêves et des cauchemars du cinéma en leur compagnie. Des films d’époques et d’origines très variées jalonnent ce parcours. Leurs réalisateurs (Mosjoukine, Laughton, Lang, Welles, Hitchcock, Bergman, Kobayashi, Fellini, Bunuel, Gilliam, De Oliveira, Nolan…) ont tous célébré à leur manière les noces séculaires du cinéma et de l’onirisme.
  9. item 9
    La Nuit sera noire et blanche : Barthes, La chambre claire, le cinéma
    Jean Narboni
    Capricci Les Prairies ordinaires France
    2015
    Pourquoi La Chambre claire, dernier livre de Roland Barthes, parut-il sous triple pavillon, Gallimard, Cahiers du cinéma et Seuil ? Pourquoi est-il organisé en deux fois 24 sections, d’« un jour » à « un soir » ? Quelle logique guida le choix des illustrations, et pourquoi fallait-il que la première d’entre elles soit, seule, en couleurs ? Quel rôle déclencheur y tient le Casanova de Fellini, alors même que Barthes décrète d’emblée aimer la photographie contre le cinéma ? Qu’est-ce que l’incident de l’Atrium ? Quel drame se joue dans ces pages, et quelle confrontation secrète avec la pensée d’André Bazin ?
  10. item 10
    Parle avec elle
    Pedro Almodovar
    Pathé distribution France
    2002
  11. item 11
    Extension du domaine de la lutte : d'Aprés un romain de Michel Houellebecq
    Harel Philippe
    Universal pictures vidéo (France) Paris
    1999
  12. item 12
    De Rouille et d'Os
    Jacques Audiard
    UGC Distribution France
    2012
  13. item 13
    Les Petites Mouchoirs
    Guillaume Canet
    EuropaCorp [Paris]
    2011
  14. item 14
    De battre mon coeur s'est arrêté
    Jacques Audiard
    TF1 vidéo UGC Distribution France France
    2005
  15. item 15
    Chéri-Bibi
    Gaston Leroux
    Clé international Paris
    1998
    Le vieux marquis du Touchais a été assassiné. Chéri-Bibi, condamné à tort pour ce crime qu'il n'a pas commis, réussit, avec l'aide des autres forçats, à devenir le maître du navire qui les conduit au bagne de Cayenne.
  16. item 16
    Nico et le Village Maudit
    Henri Lebrun
    Hachette FLE Paris
    2008
    - Allez Zoé encore un petit effort ! On y est presque. - Non j'en ai marre ! Ca fait cinq jours qu'on pédale et je suis fatiguée! Pour les vacances de Pâques, Nico a emmené Zoé Rémi Maia et Thomas découvrir la région du Vercors à vélo. Il commence à le regretter...
  17. item 17
    Attention aux pickpockets !
    Léo Lamarche
    Hachette Livre Paris
    2006
  18. item 18
    Tartarín de Tarascón
    Alphonse Daudet
    Clé international Paris
    1996
    Un classique de la littérature française adapté pour l'apprentissage du français langue étrangère.
  19. item 19
    Peur sur la ville
    Adam Roy
    Hachette Livre Paris
    2006
  20. item 20
    Patachou
    Tristan Derème
    Magnard Paris
    2004
    Les aventures d'un garçcon de six ans, aussi raisonneur que naif, et terriblement inventif. Un livre a sketchs plein de drolerie et de poesie, ecrit dans les annees 1920 par le poete Tristan Dereme.
  21. item 21
    Winx club (29) : Le combat final
    Hachette Jeunesse Paris
    2009
  22. item 22
    Les deux maisons de Désiré Raton
    Lydia Devos
    Grasset [Paris]
    2000
  23. item 23
    La surprenante histoire du docteur De Soto
    William Steig
    Gallimard Jeunesse Paris
    2004
  24. item 24
    33 Chambres d'amour
    François Emmanuel
    Editions du Seuil Paris
    2016
    Un homme revisite en rêve quelques chambres d'amour. Tour à tour charmé, captif, éconduit, envoûté, il n'en finit pas d'explorer ce continent troublant et enchanteur qu'est la femme rêvée. Celle-ci est gymnaste ou navigatrice, voyante ou botaniste, dompteuse, reine de beauté ou criminologue... Chacune des histoires qui composent cette suite éclaire sous un jour singulier le mystère de la rencontre amoureuse. La drôlerie, la sensualité, la musique ne sont pas en reste. Affleure peu à peu, chambre après chambre, une malicieuse cartographie du désir, où chaque femme, chaque situation, se dévoilent et se lisent comme un monde à part entière.
  25. item 25
    Anguille sous roche
    Ali Zamir
    le Tripode Paris
    2016
    Quelque part dans l'océan Indien, une jeune femme se noie. Ses forces l'abandonnent mais sa pensée, tel un animal sur le point de mourir, se cambre : dans un ultime sursaut de vie et de révolte, la naufragée nous entraîne dans le récit de sa vie... Roman aussi étourdissant qu'envoûtant, qui n'est pas sans rappeler L'Art de la joie de Goliarda Sapienza par la beauté de son héroïne et la force de sa langue, Anguille sous roche est un miracle littéraire : « On entre dans Anguille sous roche comme en eaux troubles. Je l'ai lu debout, gîtant comme un mât dans la houle, ballotté par le flux verbal de la mélopée obsédante et hypnotique d'Anguille, l'héroïne narratrice. Je me suis laissé emporter dans les flots de sa prose organique et vivante, une seule longue phrase rythmée par la nécessité et l'urgence, proche de la tradition orale. Et j'ai glissé sur les lames de sa pensée, avec ses errements, ses certitudes et ses cris de colère. [...] Dans cette histoire de jeune fille pas sage, de passage, de traversée et de passeur, la voix ultramarine d'Anguille sous roche ouvre un sillon qui n'est pas près de se refermer. » (Laurent Boscq)
  26. item 26
    Winter is coming
    Pierre Jourde
    Gallimard Paris
    2017
    "Après coup, on ne peut pas s'empêcher de revenir sur les jours d'avant, comme pour prendre la mesure de son aveuglement d'alors. On se regarde ne pas savoir, on se regarde vivre alors que cela n'est pas encore arrivé, on s'étonne de ce fragile bonheur. Et ce sont tous les moments de la vie, toutes les joies, les naissances, les après-midi dans le jardin, les journées sur la plage, les histoires racontées le soir aux enfants, les photographies et les souvenirs du passé que vient rétrospectivement infecter de son venin le jour où l'on a su. Ta photographie d'enfant joyeux est celle, à jamais, d'un enfant qui va bientôt mourir". Un des trois fils de Pierre Jourde, Gabriel, est mort à vingt ans. Le récit évoque la dernière année de ce jeune homme plein de charme et de joie de vivre, doué pour les arts plastiques et la musique. La figure radieuse de "Gazou" hante le récit de la maladie : les anecdotes du bonheur enfui ponctuent l'élégie. Un texte poignant sur le deuil et l'amour paternel.
  27. item 27
    Visages : Du masque grec à la greffe du visage
    Dominique Baqué
    Ed. du Regard Paris
    2007
    Ontologiquement emblème de l'humain, le visage est cette irréductibilité absolue avec laquelle on ne saurait transiger. On peut en effet dire qu'il est expérience originaire, objet de séduction et espace de projection fantasmatique. Sujet de malentendus, il se voit de surcroît travaillé de l'intérieur par mythes païens et chrétiens, allégories et contes qui ont imprégné les consciences et les imaginaires. Mais davantage encore, de la codification des émotions au formatage idéologique des visages, via les expériences extrêmes de la défiguration ou de la greffe chirurgicale, il apparaît que, loin d'être une expérience innée et transhistorique à postulat universel, le visage serait à penser de part en part comme une construction symbolique et culturelle. D'où deux voies de recherche : d'une part, montrer que le visage est une invention récente dans l'histoire de l'Occident. D'autre part, prendre la mesure de la blessure que le xxe' siècle, plus que tout autre, aura infligé à la visagéité. Le visage est, aujourd'hui, redevenu énigme, quand il n'est pas place manquante au cœur de la figuration. Ainsi, c'est à effectuer des traversées dans les époques - Grèce ancienne, Moyen Âge, Renaissance italienne, Xixe siècle, extrême contemporain -, dans les champs du savoir et dans les différents arts visuels que l'auteure s'est essayée, analysant plus particulièrement ces moments de doute et de terreur où l'Histoire et l'art ont mis en crise la visagéité
  28. item 28
    Sexe libris : Dictionnaire rock, historique et politique du sexe
    Camille
    DonQuichotte [Paris]
    2012
    Connaissez-vous l acomoclitisme ? la xylophilie ? la lilubérine ? les tengas ? le joydick ? Saviez-vous que les fonctionnaires et les professions libérales sont obligés de prendre des pseudonymes pour parler de sexualité ? Que la zoophilie a été légalisée sous la révolution française avant d être à nouveau interdite en 2004 ? Que le rose a longtemps été la couleur des garçons, des vrais ? Que de nombreux films pornographiques sont doublés pour les bruitages par des professionnels du son ? Savez-vous d où vient le mot « tabou » ? Sources de nombreux jeux de mots, insultes, rêves et fantasmes, l acte sexuel et les organes qu ils sollicitent sont soumis à la double injonction d être à la fois intimes, et facteurs de reconnaissance sociale pas de bonheur possible sans sexe. C est un tel enjeu de pouvoir que nombreux sont ceux à penser qu il devrait être contrôlé socialement, politiquement et religieusement : les débats autour de la réouverture des maisons closes et de la légalisation de la prostitution en France n en sont que des exemples. Des grèves de sexe pour résoudre des conflits armés en passant par les droits des homosexuels, aujourd'hui le sexe est avant tout politique. De A comme Abstinence à Z comme Zahia, en passant par S ur Emmanuelle, Giscard d Estaing, Obus, Jean-Paul II, Poil, Edgar Faure, Air Sex, Point P, Jimi Hendrix ou Rocco Siffredi... ce dictionnaire résolument rock, historique, et politique du sexe souhaite donner des clefs pour en comprendre les enjeux, en retraçant à travers le monde et les époques différentes visions de la sexualité et des sexes.
  29. item 29
    Dumas fils ou L'anti-Oedipe : Biographie
    Marianne Schopp
    Phébus Paris
    2017
    On se souvient de La Dame aux camélias, que Verdi transposa en opéra dans La Traviata. Mais qui connaît la vie de son auteur, le romancier et dramaturge à succès Alexandre Dumas fils ? Marianne et Claude Schopp retracent l’existence mouvementée d’un homme de lettres et d’esprit. En commençant par sa relation au célèbre créateur des Trois Mousquetaires. Tout poussait Alexandre Dumas fils à tuer son géniteur : sa naissance hors mariage, les difficultés de sa condition d’enfant naturel, les moeurs dissolues de son paternel, leurs caractères opposés, leurs rivalités d’auteur. Mais l’enfant indigne se révéla un anti-OEdipe ; et ne chercha jamais à se désolidariser de son père, comme en témoigne leur abondante correspondance. S’y plonger, c’est revivre une époque riche en bouleversements sociaux autant qu’en coups de théâtre. Quand le nom de Dumas fils était aussi connu que celui de son père, et que ses pièces à thèse, réalistes et moralisatrices, étaient à l’affiche des boulevards.
  30. item 30
    Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive
    Christophe Donner
    Grasset Paris
    2014
    Qui se souvient de cette folle ambition : le cinéma va changer le monde ? Démiurges au centre de l’intrigue, un trio de meilleurs amis qui vont devenir les beaux-frères ennemis : Jean-Pierre Rassam, Claude Berri, Maurice Pialat. La sœur du premier, Anne-Marie, épouse le deuxième, dont la sœur, Arlette, vit avec le troisième. Ils ne vieilliront pas ensemble. Autour d’eux, Christophe Donner fait tourner la ronde non autorisée des seventies : Raoul Lévy, Brigitte Bardot, Jean Yanne, Macha Méril, Jean-Louis Trintignant, Éric Rohmer, Sami Frey... La grande histoire crève le grand écran : Mai 68 terrorisant le festival de Cannes ; Rassam et Berri à bord de la Mercedes de Truffaut allant sauver les enfants de Milos Forman dans une Prague envahie par les chars soviétiques ; l’improbable épopée de Godard dans les camps d’entraînement palestiniens. Et puis, gueule de bois : après la grande bouffe des utopies, tous y en ont vouloir des sous ! Cinéastes grandioses, producteurs têtes brûlées, alcool à haute dose, parties de poker, de sexe et de drogue : des vies qui sont des films, des films qui mettent la vie en danger. Car on se tue beaucoup en ce temps-là, quand on joue encore vraiment sa peau avec l’art… Orson Welles peut lâcher sa malédiction ironique : « Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive. »
  31. item 31
    Logique de la création : Sur l'université, la vie intellectuelle et les conditions de l'innovation
    Geoffroy de Lagasnerie
    Fayard Paris
    2010
    Quels sont les conditions, les moments et les lieux qui favorisent l’innovation intellectuelle? Pour répondre à ces questions essentielles, Geoffroy de Lagasnerie retraverse l’histoire des idées et des institutions au cours des années 1950-1980. Il réinterprète les œuvres et les trajectoires de Foucault, Bourdieu, Deleuze, Derrida, mais aussi Sartre et Lévi-Strauss, et discute les grandes théories qui ont cherché à comprendre les mécanismes de la création artistique, littéraire ou scientifique. Il montre ainsi comment l’invention surgit presque toujours en dehors de l’Université ou dans ses marges, au terme de démarches qui s’attachent à brouiller les frontières disciplinaires, à déjouer les normes et les pratiques académiques. Penser, c’est nécessairement s’affranchir de l’image de la recherche que l’Université tend à imposer. À l’heure où un consensus s’installe pour défendre le champ académique contre tout ce qui menacerait son autonomie, Geoffroy de Lagasnerie s’inquiète de l’uniformisation de la vie intellectuelle qu’entraîne ce repli sur soi. À rebours d’une telle tendance, il appelle à élaborer une nouvelle politique des savoirs ouverte à la pluralité, aux hérésies, et donc à l’arrivée de l’inédit.
  32. item 32
    La Rivière
    Esther Kinsky
    Gallimard [Paris]
    2017
    "Au terme de bien des années, je m'étais détachée de la vie que j'avais menée dans la ville, comme nous découpons aux ciseaux une partie de paysage ou d'un portrait de groupe. Navrée du dégât que j'avais ainsi causé à l'image que je laissais derrière moi, et ne sachant trop ce qu'allait devenir le fragment découpé, je m'installai dans le provisoire, en un lieu où je ne connaissais personne dans le voisinage, où les noms des rues, les odeurs, les vues et les visages m'étaient inconnus, dans un appartement sommairement agencé où j'allais poser ma vie pour un temps". Une femme s'installe en banlieue londonienne près d'une petite rivière, sans trop savoir pourquoi ni pour combien de temps. Nouant des liens avec des personnages marquants ou marchant seule, elle observe, se remémore, photographie et, en un dialogue avec le paysage qui l'entoure, décrit ces non-lieux, ces présences, parfois en négatif, de caractères et d'émotions que l'eau traverse. En suivant le cours du Rhin de son enfance, de la rivière Lea à Londres, du fleuve Saint-Laurent, du Gange ou d'un ruisseau presque desséché à Tel-Aviv, c'est par la finesse d'une langue aussi précise que limpide, ses images poignantes et ses observations poétiques qu'Esther Kinsky parvient à tisser le fil conducteur de cette envoûtante pérégrination.
  33. item 33
    Nous
    Tristan Garcia
    Grasset Paris
    2016
    Dans ce livre à la fois original et rigoureux, Tristan Garcia entreprend de rendre lisible la condition brouillée de notre « nous » ou de nos « nous ». Ces affirmations de nous-mêmes paraissent désormais correspondre à différents plans identitaires, sur lesquels nous revendiquons successivement notre appartenance à une ethnie, à une communauté de croyance, à une classe sociale ou professionnelle, à une orientation sexuelle, à une génération, sans savoir comment nous représenter le « nous des nous », dont nous relevons tous en définitive.En ayant recours à toutes sortes de documents qui nous renseignent sur ce que nous appelons « nous », pamphlets, manifestes, journaux, textes théoriques ou chansons, l'auteur donne à entendre les mille voix qui ont prétendu parler au nom de nous: « nous les jeunes », « nous noirs », « nous blancs », « nous juifs », « nous musulmans », « nous femmes », « nous prolétaires », « nous décolonisés », « nous communistes », « nous homosexuels », « nous animaux et humains »... Tristan Garcia se montre attentif à toutes les traditions, et suspend tout jugement moral sur les contenus politiques, pour s'intéresser à la constitution d'une subjectivité politique: la détermination d'un « nous », d'un « vous », d'un « eux », le tracé de lignes entre amis et ennemis, la formation de solidarités et le creusement de fossés entre les camps. Désireux de comprendre ces phénomènes plutôt que de s'en réjouir ou de les déplorer, Nous est ainsi un premier essai de vision d'ensemble de la fragmentation et de la recomposition des identités collectives. Il examine les modèles qui se sont succédés, pour mieux tenter de rendre compte de cette déconstruction, avant de proposer de reconstruire une idée et une image de ce que nous appelons « nous », qui que nous soyons.Le livre donne ainsi très concrètement à voir le « nous » comme une superposition de calques, de plans transparents de notre imaginaire, sur lesquels nous prétendons tous découper l'espace social et...
  34. item 34
    Contre-histoire de la philosophie (8) : Les Freudiens hérétiques
    Michel Onfray
    Grasset Paris
    2012
    Dans ce huitième volume de sa Contre-histoire, Michel Onfray s’insurge contre la tradition dévote selon laquelle Freud serait l’inventeur unique de la psychanalyse. D’autres voies, d’autres penseurs ou praticiens ont tenté de penser – contre le maître viennois – une « psychanalyse de gauche » récusant le schéma idéaliste d’un inconscient mystérieusement transmis de générations en générations. Parmi eux, trois figures souvent méconnues, et dont Michel Onfray entreprend de ressusciter l’oeuvre : Otto Gross, qui conçut la psychanalyse dans la lignée libératoire de son nietzschéisme ; Wilhelm Reich, qui sut forger les principaux concepts d’un freudo-marxisme résolument matérialiste ; Erich Fromm, enfin, qui, récusant tout l’obscurantisme quasi religieux du freudisme officiel, proposa une « psychanalyse concrète » et plus soucieuse de ses patients que d’un fonds doctrinaire passablement dévalué.
  35. item 36
    Dans le jardin de l'ogre
    Leïla Slimani
    Gallimard Paris
    2015
    Une semaine qu'elle tient. Une semaine qu'elle n'a pas cédé. Adèle a été sage. En quatre jours, elle a couru trente-deux kilomètres. Elle est allée de Pigalle aux Champs-Élysées, du musée d'Orsay à Bercy. Elle a couru le matin sur les quais déserts. La nuit, sur le boulevard Rochechouart et la place de Clichy. Elle n'a pas bu d'alcool et elle s'est couchée tôt. Mais cette nuit, elle en a rêvé et n'a pas pu se rendormir. Un rêve moite, interminable, qui s'est introduit en elle comme un souffle d'air chaud. Adèle ne peut plus penser qu'à ça. Elle se lève, boit un café très fort dans la maison endormie. Debout dans la cuisine, elle se balance d'un pied sur l'autre. Elle fume une cigarette. Sous la douche, elle a envie de se griffer, de se déchirer le corps en deux. Elle cogne son front contre le mur. Elle veut qu'on la saisisse, qu'on lui brise le crâne contre la vitre. Dès qu'elle ferme les yeux, elle entend les bruits, les soupirs, les hurlements, les coups. Un homme nu qui halète, une femme qui jouit. Elle voudrait n'être qu'un objet au milieu d'une horde, être dévorée, sucée, avalée tout entière. Qu'on lui pince les seins, qu'on lui morde le ventre. Elle veut être une poupée dans le jardin de l'ogre."
  36. item 37
    Lola Bensky
    Lily Brett
    10-18 Paris
    2016
    Londres 1967 : Lola Bensky, jeune journaliste pour le magazine australien Rock-Out, n a que 19 ans quand elle se retrouve au coeur de la scène musicale la plus excitante du moment ! Sans diplôme mais douée, trop grosse et toujours au régime, trop sage pour les sixties, quelles questions cette drôle de fille qui ne connaît rien au rock, n a jamais étudié le journalisme et dont le seul bagage et pas des moindres est d être l enfant de deux survivants d Auschwitz, va-t-elle bien pouvoir poser à ces rock stars en devenir ? Armée de son magnétophone et tartinée de fond de teint, Lola observe, écoute, écrit. À Londres, elle parle bigoudis avec Jimi Hendrix et sexe avec Mick Jagger. À Monterey, elle échange avec Mama Cass sur leurs régimes respectifs et aborde l amour entre filles, la drogue et l alcool avec Janis Joplin. Un jour, elle prête même ses faux-cils à Cher... Subtiles, drôles, personnelles, les questions s enchaînent, dévoilant des portraits inattendus de ces dieux du rock, mais révélant surtout la quête identitaire que Lola mène inconsciemment. Épouse, mère, auteure reconnue, Lola Bensky continue à s interroger sur ce qui fait la force d un être humain.