Horarios / Horaires

HORARIOS:

Mediateca (Planta Baja)

LUNES - MARTES - MIERCOLES - JUEVES - VIERNES

De 10:00 a 20:00

SABADO

De 10:00 a 14:00


Biblioteca (Piso 2)

LUNES - MARTES - JUEVES - VIERNES 

DE 13:00 a 18:00

MIERCOLES 

DE 11:00 a 18:00


Accueil

Accueil

ACTIVIDADES EN NUESTRA MEDIATECA

OCTUBRE

Encontrara mas informacion en www.alianzafrancesa.org.ar

Jueves 24 de octubre a las 19:00

Workshop con Pauline Aubry (historietista francesa).

 Pauline_aubry

Mas info (aca)


¡Découvrez aussi les nouveautés du mois!

¡Descubre también las novedades del mes!

  1. item 1
    Cent seize Chinois et quelques
    Thomas Heams-Ogus
    Seuil Paris
    2010
    "Cela se passe entre 1941 et 1943, dans les Abruzzes. Non loin du Gran Sasso, cette écrasante montagne qui impose sa force tellurique comme une ombre portée sur le temps. Par une de ces décisions absurdes et nocives dont le fascisme est friand, les Chinois de la péninsule ont tous été internés ici et constituent une étrange communauté, dont le mutisme est peut-être la meilleure protection. Ils sont à un moment cent seize, parfois moins, parfois plus. La vie s'écoule, sans but et sans substance. Un jour, les autorités organisent une grande cérémonie, drolatique et insensée, de conversion au catholicisme. Puis le labeur reprend, aux champs ou ailleurs, dans un mélange d'ennui, de désarroi et de fausse résignation, jusqu'au jour où tout bouge et où le groupe se disperse. Est-ce parce qu'ils étaient une masse silencieuse et disciplinée, est-ce parce qu'ils venaient d'ailleurs, de cet Orient lointain, que l'Histoire les a gommés ? L'auteur, en restituant une page oubliée de l'Italie mussolinienne, offre une métaphore de l'exil, de l'immigration et des menaces de l'intolérance."
  2. item 2
    Comment soigner vos arbres fruitiers
    Pierre Ebert
    la Maison rustique-Flammarion Paris
    2003
  3. item 3
    Des amants
    Daniel Arsand
    Stock [Paris]
    2007
    Aux initiés, habitués des rayons littéraires des librairies, il suffirait peut-être de dire que le neuvième livre de Daniel Arsand n'aurait pas déparé le catalogue de la collection " L'un et l'autre " de Gallimard. Une même attention à l'écriture, une même proximité avec les personnages. " On est donc en 1749 et on est en septembre ", et Sébastien Faure, jeune paysan de 15 ans, rencontre Balthazar de Créon qu'un cheval vient de jeter dans la boue. Un noble à terre et c'est le feu dans le coeur d'un Sébastien ému depuis qu'il surprit un jour deux hommes " braies aux genoux, emboîtés l'un en l'autre ". L'histoire d'amour débute là et conduira Balthazar au bûcher. Le tragique est certain : il s'inscrit dans ce lyrisme rogné aux ailes qui donne toute la tension aux cent très courts chapitres du livre. C'est peu de dire que la prose ici est ciselée. Peut-être l'est-elle un peu trop systématiquement pour montrer que le destin à quoi conduit l'amour est une mécanique infaillible dans un royaume de courtisans et d'intolérance. Balthazar emporte Sébastien chez lui, l'impose à sa mère. Il est un ange pasolinien que le noble veut éduquer, mais pas modeler. Du cisaillement des phrases, de l'exécution des tableaux qui ponctuent la narration surgissent des images justes, impeccables pour dire le sentiment amoureux. Ainsi, lorsqu'à la nuit très avancée Créon quitte Sébastien : " Il affronte alors le silence que provoque une absence, un silence qui oblige le sommeil à reculer. Il est possible d'y errer, comme en toute chose. "
  4. item 4
    Frères migrants
    Patrick Chamoiseau
    Seuil Paris
    2017
    La poésie n'est au service de rien, rien n'est à son service. Elle ne donne pas d'ordre et elle n'en reçoit pas. Elle ne résiste pas, elle existe -- c'est ainsi qu'elle s'oppose, ou mieux : qu'elle s'appose et signale tout ce qui est contraire à la dignité, à la décence. À tout ce qui est contraire aux beautés relationnelles du vivant. Quand un inacceptable surgissait quelque part, Edouard Glissant m'appelait pour me dire : " On ne peut pas laisser passer cela ! " Il appuyait sur le " on ne peut pas ". C'était pour moi toujours étrange. Nous ne disposions d'aucun pouvoir. Nous n'étions reliés à aucune puissance. Nous n'avions que la ferveur de nos indignations. C'est pourtant sur cette fragilité, pour le moins tremblante, qu'il fondait son droit et son devoir d'intervention. Il se réclamait de cette instance où se tiennent les poètes et les beaux êtres humains. Je ne suis pas poète, mais, face à la situation faite aux migrants sur toutes les rives du monde, j'ai imaginé qu'Edouard Glissant m'avait appelé, comme m'ont appelé quelques amies très vigilantes. Cette déclaration ne saurait agir sur la barbarie des frontières et sur les crimes qui s'y commettent. Elle ne sert qu'à esquisser en nous la voie d'un autre imaginaire du monde. Ce n'est pas grand-chose. C'est juste une lueur destinée aux hygiènes de l'esprit. Peut-être, une de ces lucioles pour la moindre desquelles Pier Paolo Pasolini aurait donné sa vie. Patrick CHAMOISEAU
  5. item 5
    Guattari : cartografías del deseo
    Gregorio Kaminsky
    La Marca Buenos Aires
    Es infrecuente, casi imposible, encontrar un autor como Felix Guattari que se escurre por las mallas disciplinarias de los conceptos e ideas. Pensador iconoclasta y sujeto de variadas luchas simultáneas, políticas , sociales, psiquiátricas… todas ellas bajo un registro diagramático y transversal. Dentro de ese registro, este libro reúne, un estudio del ‘capitalismo integrado’ en sus formas más avanzadas, analíticas del poder conjugadas a las formaciones del deseo : aquello que con Deleuze denominará máquinas deseantes y también puntos de vista prácticos y concretos acerca de la condición de la subjetividad en la ciudad contemporánea.
  6. item 6
    Histoire de l'oeil
    Georges Bataille
    Pauvert Paris
    1967
    « A d'autres l'univers paraît honnête. Il semble honnête aux honnêtes gens parce qu'ils ont des yeux châtrés. C'est pourquoi ils craignent l'obscénité. Ils n'éprouvent aucune angoisse s'ils entendent le cri du coq ou s'ils découvrent le ciel étoilé. En général, on goûte les "plaisirs de la chair" à la condition qu'ils soient fades.Mais, dès lors, il n'était plus de doute : je n'aimais pas ce qu'on nomme "les plaisirs de la chair", en effet parce qu'ils sont fades. J'aimais ce que l'on tient pour "sale". Je n'étais nullement satisfait, au contraire, par la débauche habituelle, parce qu'elle salit seulement la débauche et, de toute façon, laisse intacte une essence élevée et parfaitement pure. La débauche que je connais souille non seulement mon corps et mes pensées mais tout ce que j'imagine devant elle et surtout l'univers étoilé...».
  7. item 7
    Joue à dessiner
    Josette Gontier
    Creations for Children International Belgique
    2013
    Apprendre à dessiner, ce n'est pas facile, pour les tout-petits ! Mais ce livre plein d'astuces, muni d'un feutre effaçable permettant de s'entraîner sur les modèles, facilitera cet apprentissage. Un coup de chiffon, et ils pourront recommencer à leur rythme !
  8. item 8
    L'amie prodigieuse : Enfance, adolescence
    Elena Ferrante
    Gallimard Paris
    2016
    "Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C'était la vie, un point c'est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile." Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l'école pour travailler dans l'échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s'éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l'Italie du boom économique, L'amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu'Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.
  9. item 9
    La nouvelle pornographie
    Marie Nimier
    Gallimard Paris
    2000
    Nous allons initier un courant original, Marie, quelque chose qui sera à la pornographie ce que la nouvelle cuisine est à l'ancienne. Moins chargée, moins sauçue, plus inventive... L'éditeur riait en se frottant les mains, il était emballé, conquis par son propre titre. Il déchira une page de son carnet et me la tendit. - Vous imaginez la couverture, un aplat de couleur mate, du rose peut-être, un rose chair, et l'impact de ces mots ? L'éditeur avait écrit : LA NOUVELLE PORNOGRAPHIE. La couverture, je la voyais, mais ce que j'avais du mal à imaginer, c'était mon nom de famille, et mon prénom, accolés à ces vingt-deux lettres. Et la tête de ma mère.
  10. item 11
    La taille facile
    Gérard Véron
    Clause-Nathan Paris
    1990
  11. item 12
    Moi, je lis : Le Cauchemar de Watson
    Jean-Michel Payet
    Milan jeunesse Toulouse
    2015
  12. item 13
    Légende d'un dormeur éveillé
    Gaëlle Nohant
    Le Livre de poche Paris
    2018
    Du Montparnasse des années folles au Paris de l'Occupation, Gaëlle Nohant ressuscite un héros incandescent, généreux et libre. Ses amis s'appelaient Jacques Prévert, Louis Aragon, Jean-Louis Barrault ou Pablo Neruda. Poète, amoureux, résistant, féroce et blagueur, il croquait la vie, aimait Youki et la liberté à en mourir. Ce roman qui résonne comme un hymne à l'amour et à l'amitié, à la révolte et à la joie de vivre, est l'histoire d'une rencontre inoubliable.Une superbe et bouleversante évocation d'un homme fidèle à lui-même jusqu'à la mort. Robert Desnos est magnifiquement vivant sous la plume de Gaëlle Nohant. Bernard Lehut, RTLLa réussite est totale ! Gérard Collard, La Griffe Noire
  13. item 14
    L'Enfant dans la ville : Petite conférence sur la pauvreté
    Arlette Farge
    Bayard Paris
    2005
    Les enfants vivent souvent dans la rue au XVIIIe siècle. Ils circulent à travers la ville, curieux d'informations et de nouvelles, ils jouent, et parfois ils sont en danger. Arlette Farge a retrouvé leur trace grâce aux archives de police. A travers ces documents, elle recompose pour nous la vie d'un peuple insaisissable ; non la grande histoire des événements, mais la vie même qui courait sous l'événement avec sa misère et ses joies, ses bruits et ses matières : tout un monde versé, disparu et qui revient par la bouche d'hommes, de femmes, d'enfants. Elle nous parle de son métier, de ce contact permanent avec des gens qui ne sont plus, et de ce temps qui se froisse dans ses mains.
  14. item 15
    Le Petit Poucet : conte traditionnel
    Marie-Laure Viney
    Nathan Paris
    1998
    Si vos enfants aiment écouter des histoires. lisez-leur un conte chaque soir... Dans la collection Contes en images, on trouve les textes traditionnels des petit, écrits simplement et joyeusement illustrés.
  15. item 16
    Le Ravissement de Lol V. Stein
    Marguerite Duras
    Gallimard Paris
    1976
    L'histoire de Lol Valérie Stein commence au moment précis où les dernières venues franchissent la porte de la salle de bal du Casino municipal de T. Beach. Elle se poursuit jusqu'à l'aurore qui trouve Lol V. Stein profondément changée. Une fois le bal terminé, la nuit finie, cette histoire s'éteint, sommeille, semblerait-il durant dix ans. Lol V. Stein se marie, quitte sa ville natale, S. Tahla, a des enfants, paraît confiante dans le déroulement de sa vie et se montre heureuse, gaie. Après la période de dix ans la séparant maintenant de la nuit du bal, Lol V. Stein revient habiter à S. Tahla. Elle y retrouve une amie d'enfance qu'elle avait oubliée, Tatiana Karl, celle qui tout au long de la nuit du bal de T. Beach était restée auprès d'elle, ce qu'elle avait également oublié. L'histoire de Lol V. Stein reprend alors pour durer quelques semaines.
  16. item 17
    Le savoir de nos grands-pères - Conseils de jardinage
    Susanne Bruns
    Succès du livre Belgique
    Le meilleurs conseils pour tout réussir dans le jardin
  17. item 18
    Le scandale des arts premiers : la véritable histoire du Musée du Quai Branly
    Bernard Dupaigne
    Mille et une nuits Paris
    2006
    Jacques Chirac rencontre en 1992, à l'île Maurice , le marchand et "expert en arts primitifs" Jacques Kerchache. le destin de plusieurs grands musées nationaux allait en être bouleversé. A la suite des grands travaux lancés par François Mitterand, Jacques Chirac, une fois élu président de la République en 1995, souhaite lui aussi laisser sa marque dans le paris muséal du nouveau millénaire : il décide de créer un musée qui sera consacré à ces arts dits "premiers", à ces "chefs-d'oeuvre de l'Humanité" qui n'avaient pas eu droit à une représentation dans le grand Louvre. Onze ans plus tard, voici que se dresse au bord de la Seine, en zone inondable, un palais dessiné par Jean Nouvel. Dans une débauche de luxe, entourés d'image et de "dispositifs interactifs", 4000 objets sont exposés à l'admiration et à la "jouissance esthétique" des futurs et nombreux visiteurs.Indéniablement, ils sont mis en valeur : pour chaque pièce présentée, 100 000 euros auront été dépensés,auxquels il convient d'ajouter 12 500 euros de fonctionnement annuel. Le nouveau musée est superbe. Mais fallait-il dépenser autant d'argent, et surtout tiendra-t-il se promesses ? Qui se rappellera dans quelles circonstances il a été pensé et construit ? Que, dénué de toute équipe scientifique, il est avant tout un établissement public "à caractère administratif". Qu'il a été édifié sur les patrimoines de deux musées mis à mort, le musée national des Arts africains et océanien et le musée de l'homme, que leurs collections fabuleuses (plus de 300 000 objets), qui constituent un pan de l'histoire de l'ethnologie et de l'anthropologie françaises, ont été mises en caisse et ne sont plus accessibles ni aux chercheurs ni au public. Au prétexte d'en finir avec un supposé "mépris des autres civilisations" qu'auraient manifesté les musées nationaux depuis des décennies, c'est la connaissance des arts et civilisations africains et océaniens -principalement- qui a été sacrifiée. il se pourrait que certaines considérations post-coloniales et politiques, que des luttes de pouvoir et d'influence entre administrations aient conduit à la réalisation d'une grande et coîuteuse aberration.
  18. item 19
    Les courses
    Charlotte Roederer
    Gallimard Jeunesse [Paris]
    2004
    Le supermarché, la boulangerie, la boutique de vêtements, le fleuriste, la librairie, la carte bancaire, le chariot ou le panier... Quelle aventure de faire les courses en famille!
  19. item 20
    Les engrais naturels
    Isabelle Calmets
    Artémis éd. Paris
    2009
  20. item 21
    Les jours de mon abandon
    Elena Ferrante
    Gallimard Paris
    2016
    Olga, trente-huit ans, un mari, deux enfants. Un bel appartement à Turin, une vie faite de certitudes conjugales et de petits rituels. Quinze ans de mariage. Un après-midi d'avril, une phrase met en pièces son existence. L'homme avec qui elle voulait vieillir est devenu l'homme qui ne veut plus d'elle. Le roman d'Elena Ferrante nous embarque pour un voyage aux frontières de la folie.
  21. item 23
    Les Orchidées
    Brian Williams
    Solar Paris
    1983
  22. item 24
    Lili veut un téléphone portable
    Dominique de Saint-Mars
    Calligram
    2010
    Lili meurt d'envie d'avoir un portable comme Valentine. Mais ses parents disent que c'est peut-être dangereux et qu'elle n'en a pas besoin. Lili, jalouse et frustrée, traite Valentine de frimeuse... Celle-ci va-t-elle se venger ? Lili aura-t-elle son portable ? Ce livre de Max et Lili parle du téléphone portable, de son utilité pour être plus indépendant et des dangers possibles... Il fait gagner du temps mais il en prend beaucoup, il supprime les distances mais il fait être là sans être là, il rend libre mais accro... Peut-être qu'avant de communiquer à tout prix, faut-il apprendre à réfléchir tout seul, à s'organiser, à parler avec ceux qui sont près de soi et à profiter du moment présent.
  23. item 25
    Lo que nos une : Cómo vivir juntos a partir de un reconocimiento positivo de la diferencia
    François Dubet
    Siglo XXI Buenos Aires
    2017
    ¿Podemos construir una vida en sociedad que no niegue las identidades de las minorías? En este libro, el sociólogo francés François Dubet –que es uno de los pioneros en el análisis de estos problemas– toma testimonios de primera mano, describe brillantemente los complejos mecanismos de la representación política, pública y mediática de los discriminados, y propone una igualdad social que no resigne las diferencias. Lo que nos une deja en evidencia las distintas estrategias utilizadas por los gobiernos para enfrentar la xenofobia, el racismo, la estigmatización de los pobres o los diferentes. Ni las políticas públicas que sostienen una discriminación positiva (como igualdad “en los papeles” que nunca llega a ser efectiva) ni una corrección política multiculturalista pueden mejorar la vida de quienes ven condenada su identidad misma. Así, las mujeres están cubiertas por un “techo de cristal” que nunca se rompe, la población negra estadounidense obtiene cupos laborales en cargos jerárquicos pero siempre está hostigada por las fuerzas de seguridad, las minorías sexuales obtienen casi plenos derechos formales mientras deben soportar –en países del Primer o del Tercer Mundo– enormes manifestaciones contra el casamiento igualitario, y los jóvenes pobres y los migrantes, vistos como amenaza, no logran cambios efectivos en su acceso a educación, trabajo y educación dignos. La alternativa sólo puede consistir en replantear los principios de la democracia. Por fuera de cualquier voluntarismo ingenuo, Dubet comprueba que la afirmación democrática de lo que tenemos en común allana el camino para que construyamos identidades inclusivas, afianzando una historia en común que nos permita vivir juntos.
  24. item 26
    Mister Flow
    Gaston Leroux
    Le Livre de poche Paris
    1979
    Maître Antonin Rose traîne dans Paris déserté pour l'été la mine avenante mais longue d'un avocat de vingt-quatre ans sans fortune et sans cause - à part celle du valet Durin, voleur d'une épingle de cravate appartenant à son maître le baronnet écossais Sir Archibald Skarlett. La pauvreté n'est pas bonne conseillère et l'envie d'aller à Deauville non plus : Maître Rose se laisse convaincre par son client de risquer son honneur d'avocat pour sauver celui d'une dame en lui rapportant une correspondance compromettante et par la même occasion un sac de voyage. Un coup d’œil à ce sac apprend à Maître Rose que Durin n'est autre que l'Homme aux cent visages, l'insaisissable cambrioleur Mister Flow, mais il est trop engagé pour reculer et la somme offerte trop coquette. On lui fait une tête d'Anglais amateur de whisky et sous le nom de Mister Prim il se rend à Deauville pour remettre le sac à Lady Helena Skarlett. Complice ou victime, cette Helena ? Il n'a pas le temps de se poser la question que l'amour lui met un bandeau sur les yeux et l'engrenage dans lequel Maître Rose a naïvement mis le doigt entraîne Mister Prim à une allure endiablée dans une cascade d'aventures, la plus caractéristique peut-être talent de ce créateur de masques et de trompe-l’œil qu'est Gaston Leroux.
  25. item 27
    Mon guide des animaux sauvages
    Terry Jennings
    Prisma Paris
    2014
    Où vivent les plus gros crocodiles du monde ? Quelle est la différence entre l’éléphant d’Afrique et celui d’Asie ? Qui est le toucan, avec son énorme bec multicolore ? Les jeunes lecteurs pourront trouver des réponses à toutes ces questions et découvrir des espèces du monde entier, et éviter aux parents de se faire poser une colle ! Grâce aux dossiers complets, aux nombreuses photos et illustrations surprenantes et aux explications savantes, les petits zoologues découvrent toute la diversité de la vie sauvage. Outre les portraits d’animaux célèbres ou mystérieux, voici un guide qui parle aussi d’espèces menacées et de protection de la faune.
  26. item 28
    Oeuvres complètes de Charles Cros
    Charles Cros
    Club des Libraires de France Paris
    1964
  27. item 29
    Romans et nouvelles : 1917-1941
    Virginia Woolf
    Le Livre de poche Paris
    2002
    ROMANS - La Chambre de Jacob / Mrs Dalloway- Voyage au phare / Orlando / Les Vagues- Entre les actes.NOUVELLES - La Marque sur le mur / Kew Gardens- Un roman qu?on n?a pas écrit / Objets massifs- Une maison hantée / Une société- Lundi ou mardi / Le Quatuor à cordes- Bleu et vert / Un collège féminin vu de l?extérieur- Dans le verger / Mrs Dalloway dans Bond Street- Le Premier ministre / La Robe neuve- La Dame dans le miroir / La Partie de chasse- La Duchesse et le Joaillier / Lappin et Lapinova- Moments d?être : Les épingles de chez Slater n?ont pas de pointes
  28. item 30
    Si par une nuit d'hiver un voyageur
    Italo Calvino
    Ed. du Seuil Paris
    1995
    Vous, lecteur, vous, lectrice, vous êtes le principal personnage de ce roman, et réjouissez-vous: c'est non seulement un des plus brillants mais aussi un des plus humoristiques qui aient été écrits dans ce quart de siècle. Vous allez vous retrouver dans ce petit monde de libraires, de professeurs, de traducteurs, de censeurs et d'ordinateurs qui s'agitent autour d'un livre. Vous allez surtout vous engager dans des aventures qui vous conduiront chaque fois au point où vous ne pourrez plus retenir votre envie d'en savoir davantage, et là, ce sera à vous de continuer, d'inventer. Bon voyage. Résumé du livre: Dans ce roman, Italo Calvino se révèle être un professeur de roman et un conteur efficace. Composé de onze fragments, l'auteur offre (non sans humour) une remise en question du genre traditionnel du roman. Les dix premiers ressemblent à une sorte d'encyclopédie des formes romanesques et le dernier les englobe toutes. L'auteur veut ainsi mettre en avant les mécanismes du rapport entre le lecteur et le roman.
  29. item 31
    Una gran historia de vaqueros
    Delphine Perret
    Limonero Buenos Aires
    2019
    Lo reemplacé por un mono porque me dijeron que un vaquero, con sus dientes amarillos y su cara de malo, daría muchísimo miedo.


TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.
Malvoyant
Thème par défaut

Activités - Actividades

No te pierdas otras actividades 


FESTIVAL EL CINE COCINA 2019

MAS INFOS (ACÁ)


Función especial:

Que sea ley de Juan Solanas






Más info sobre toda la programación cultural de la Alianza francesa


acá