Horarios / Horaires

HORARIOS:

Mediateca (Planta Baja)

LUNES - MARTES - MIERCOLES - JUEVES - VIERNES

De 10:00 a 20:00

SABADO

De 10:00 a 14:00


Biblioteca (Piso 2)

LUNES - MARTES - JUEVES - VIERNES 

DE 13:00 a 18:00

MIERCOLES 

DE 11:00 a 18:00


Accueil

Accueil


Estimados lectores,

Debido a las ultimas medidas de prevencion y atento a las restricciones en el desplazamiento de las personas para combatir la expansion del Coronavirus, informamos que a partir del 17/03/2020 la Mediateca de la Alianza Francesa de Buenos Aires suspendera la atencion presencial de publico hasta el 31/03/2020.

Nos puede contactar por cualquier duda o pregunta a : mediateca@alianzafrancesa.org.ar



MUESTRA CHACARITA MODERNA

La Alianza Francesa de Buenos Aires les propone recorrer el sexto panteón del Cementerio de la Chacarita a través de la muestra Chacarita Moderna desarrollado por el Atelier Escala de las arquitectas francesas Léa Namer y Elsa Dupont.

Más infos: ACÁ y ACÁ











Presentación del libro:

TRES AÑOS CON DERRIDA

de Benoît Peeters

El día martes 31 de marzo se presentará el libro «Tres años con Derrida» de Benoît Peeters a las 19hs en la Alianza Francesa de Buenos Aires (Av. Córdoba 946). Participan Alberto Giordano, Patricio Fontana y Gabriela Balcarce.

Mas infos: ACA



Encontrara mas informacion en www.alianzafrancesa.org.ar

¡Découvrez aussi les nouveautés du mois!

¡Descubre también las novedades del mes!

  1. item 1
    Americanah
    Chimamanda Ngozi Adichie
    Gallimard [Paris]
    2016
    «En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire». Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique, qui compte bien la rejoindre. Mais comment rester soi lorsqu’on change de pays, et lorsque la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés ? De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et nous offre une grande histoire d’amour, parcourant trois continents d’un pas vif et puissant.
  2. item 2
    Beckett : L'increvable désir
    Alain Badiou
    Pluriel Paris
    2011
    Beckett n'est pas l'écrivain du désespoir, de l'absurde, de l'angoisse, comme une lecture convenue et trop inspirée par les thématiques existentialistes des années 1950 l'a accrédité. Il n'est pas non plus farce, dérision, baroque moderne. Dans ce bref essai, Alain Badiou présente un autre Beckett, dont le langage cherche à dire la densité et les failles de l'être humain. En quelques pages, il nous brosse un Beckett tendre et rugueux, soucieux de la beauté des mots, des impasses de la communication, et du surgissement de l'événement.Une brève anthologie complète cet essai.
  3. item 3
    ¡Arturo, ordena tu cuarto!
    Stéphane-Yves Barroux
    Unaluna Buenos Aires
    2013
    La última vez que ordené, encontré: dos carpetas viejas, una cantimplora de plástico, un robot sin brazos, y también olvidado detrás de un montón de libros, un amigo.
  4. item 4
    Les jouets
    Émilie Beaumont
    Fleurus Paris
    2012
    Pour faire découvrir les jouets aux tout-petits en les éveillant et en enrichissant leur vocabulaire, au travers d'un livre entièrement illustré de craquantes créations en pâte à modeler.
  5. item 5
    Les grands cimetières sous la lune
    Georges Bernanos
    Seuil Paris
    1995
    En 1936, la guerre civile éclate en Espagne. Elle fera plus de six cent mille morts. Bernanos, d'abord séduit par le franquisme, est très vite révolté par la violence de la répression anti-républicaine. De cette révolte naîtront Les Grands Cimetières sous la lune. Sous la plume de l'auteur du journal d'un curé de campagne, la tragédie du monde. D'un écrit de circonstance, son génie a fait oeuvre universelle.
  6. item 6
    L'Amitié de Beckett : 1979-1989
    André Bernold
    Hermann Paris
    1992
  7. item 7
    L'Étranger
    Albert Camus
    Gallimard Paris
    2015
    «18 juillet. Hier à midi, sur la plage de Tipaza, un employé de bureau dénommé Meursault, demeurant rue Bab-Azoun à Alger, a tué de cinq balles de revolver un Arabe non encore identifié. Les motifs du crime restent inconnus. Arrêté, Meursault a été transféré à la prison d'Alger.» Jugé, reconnu coupable de meurtre avec préméditation, condamné à mort et exécuté, on ne saura jamais pourquoi Meursault a tué. Il assiste à son procès comme si c'était un autre qu'on jugeait. Une profonde réflexion sur l'être et la vie, un roman-clé dans l'œuvre d'Albert Camus, prix Nobel de littérature en 1957. Michael Lonsdale donne une interprétation magistrale de ce texte âpre et dense. Il nous fait toucher du doigt cette distance vis-à-vis de la réalité qui confine à l'indifférence et finalement perd Meursault.
  8. item 8
    Trois saisons d'orage
    Cécile Coulon
    Éditions Points Paris
    2018
    Les Trois-Gueules, forteresse de falaises, happent régulièrement un enfant au bord de leurs pics, et si les villageois l'acceptent, c'est qu'elles sont l'antichambre du paradis. Au village, Benedict prend la relève de son père, médecin au service des habitants. Il fait la rencontre d'Agnès. C'est le coup de foudre. Des années après, Agnès vit un autre choc, plus violent, dévastateur.
  9. item 9
    La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules
    Philippe Delerm
    Gallimard Paris
    2015
    On dit que la vie n'est pas simple et que le bonheur est rare. Pour Philippe Delerm, il tient en trente-quatre "plaisirs minuscules". Il évoque ici tour à tour, sous forme de petites séquences, la satisfaction immense qu'il tire tantôt de petits gestes insignifiants, tantôt d'une bienheureuse absence de gestes. Toutes les saisons sont évoquées dans ce petit ouvrage délicieux qui s'apparente presque à un manuel du bonheur à l'usage des gens trop pressés. Les plaisirs de la table y ont une place privilégiée et, tout comme les plaisirs d'un autre ordre, font ressurgir avec humour et nostalgie l'univers de l'enfance, chez le narrateur comme chez le lecteur, rendus complices par la merveilleuse banalité des situations décrites. Grâce à ce traité de vie simple, Delerm nous rappelle que prendre le temps, socialement ou à part soi, n'est pas une perte de temps. Certaines séquences sont toutefois ambiguës, comme celle sur Le Dimanche soir. S'ouvrant sur la description d'une joie, elles s'achèvent avec gravité sur une sensation douloureuse, comme pour nous rappeler que le bonheur, s'il n'est pas rare, est tout de même précieux. --Sana Tang-Léopold Quatrième de couverture : "C'est facile, d'écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s'ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes - une incision de l'ongle de l'index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d'un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n'est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l'eau froide, des légumes épluchés - tout près, contre l'évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher. Alors on parle à petits coups, et là aussi la musique des mots semble venir de l'intérieur, paisible, familière. De temps en temps, on relève la tête pour regarder l'autre, à la fin d'une phrase ; mais l'autre doit garder la tête penchée - c'est dans le code. On parle de travail, de projets, de fatigue - pas de psychologie. L'écossage des petits pois n'est pas conçu pour expliquer, mais pour suivre le cours, à léger contretemps. Il y en aurait pour cinq minutes, mais c'est bien de prolonger, d'alentir le matin, gousse à gousse, manches retroussées. On passe les mains dans les boules écossées qui remplissent le saladier. C'est doux ; toutes ces rondeurs contiguës font comme une eau vert tendre, et l'on s'étonne de ne pas avoir les mains mouillées. Un long silence de bien-être clair, et puis : - Il y aura juste le pain à aller chercher.»
  10. item 10
    Kampuchéa
    Patrick Deville
    Points [Paris]
    2012
    Henri Mouhot, voyageur français en Indochine, fait une chute en pourchassant un papillon. En se relevant, il tombe nez à nez avec les temples d’Angkor. Patrick Deville prend cette anecdote comme point de départ pour tisser toute une histoire de l’Indochine, de Mouhot à la colonisation française, jusqu’à l’horreur du régime Khmer rouge. Tout en livrant une méditation poétique sur cette tragédie, l’auteur raconte son voyage le long du fleuve Mékong et décrit la beauté des paysages cambodgiens.
  11. item 11
    Chine, l'archipel oublié
    Jean-Luc Domenach
    Fayard Paris
    1992
    Alors que le goulag soviétique fait partie de notre mémoire, on a oublié qu'il existe toujours en Chine un autre archipel, lieu tragique du XXe siècle par son ampleur, par son inexorable discipline, mais aussi parce que l'entreprise de " réforme de la pensée " visant à briser l'homme pour l'asservir au pouvoir y a poussé à son comble l'utopie totalitaire de Mao Tse-tung. Résultat de plus de dix ans de recherches, le livre de Jean-Luc Domenach met au jour les origines, les développements et la situation récente de ce gigantesque système pénitentiaire. S'appuyant sur des témoignages souvent inédits en Occident, sur des interviews de réfugiés et sur un historique précis de la répression communiste, il décrit la vie dans les prisons et les camps de travail où passèrent des dizaines de millions de Chinois. On y trouve ainsi des révélations sur la terreur des premières années (et par exemple l'aide fournie par des experts du goulag soviétique), sur l'effroyable famine de 1959-1962, ou encore sur la décomposition du système de contrôle depuis l'arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping. Au total, de la terreur utopique des premières années au règne des mafias carcérales, l'histoire de l'archipel est celle d'un immense échec, à la fois politique et humain, qui traduit l'évolution du communisme chinois. Jean-Luc Domenach est directeur du Centre d'Etudes et de Recherches Internationales et chargé de cours sur la Chine à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.
  12. item 12
    Qui a peur des crocodiles?
    Marie Farré
    Gallimard [Paris]
    1984
    Comment naissent les crocodiles ? Tous les petits deviendront-ils grands ? Sont-ils vraiment féroces ? Comment chassent-ils ? Pourquoi le crocodile aime-t-il tant l'eau ? Comment se déplacent-ils sur terre ? Les crocodiles ont-ils un chef ? Vivent-ils très vieux ? Faut-il les protéger ? Les crocodiles pleurent-ils vraiment ?
  13. item 13
    Petit pays
    Gaël Faye
    Audiolib Paris
    2016
    « Au temps d’avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c’était le bonheur, la vie sans se l’expliquer. Si l’on me demandait "Comment ça va ?" je répondais toujours "Ça va !". Du tac au tac. Le bonheur, ça t’évite de réfléchir. C’est par la suite que je me suis mis à considérer la question. » - G. F. Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire. Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais. L'écoute en classe de ce CD est autorisée par l'éditeur. Suivi d'un entretien avec l'auteur
  14. item 14
    La Fêlure : Nouvelles
    Francis Scott Fitzgerald
    Gallimard Paris
    1981
    Seize nouvelles et textes autobiographiques qui résument à eux seuls la vie brillante et fertile en désastres du grand romancier américain des années vingt. On va ainsi des charmantes histoires d'adolescence dont le héros, Basil Duke Lee, ressemble fort au jeune Scott, à la sombre expérience de La fêlure, un texte à l'accent pascalien, plein d'ironie et de détresse, où Fitzgerald arrive même à écrire sur son impuissance d'écrire. Il pensait que sa vie, ses passions, ses souvenirs, ses malheurs devaient servir son œuvre, car il n'avait pas d'autre foi que la littérature. C'est pourquoi tout ce qu'il raconte, avec tant de charme, fait de lui un écrivain exemplaire.
  15. item 15
    Bouvard et Pécuchet : Avec un choix des scénarios, du sottisier
    Gustave Flaubert
    Gallimard [Paris]
    1979
    Bouvard et Pécuchet est une Odyssée. La littérature (profane - c'est-à-dire la vraie) commence avec Homère (déjà grand sceptique) et toute grande œuvre est soit une Iliade soit une Odyssée, les odyssées étant beaucoup plus nombreuses que les iliades : le Satiricon, La Divine Comédie, Pantagruel, Don Quichotte, et naturellement Ulysse (où l'on reconnaît d'ailleurs l'influence directe de Bouvard et Pécuchet) sont des odyssées, c'est-à-dire des récits de temps pleins. Les iliades sont au contraire des recherches du temps perdu : devant Troie, sur une île déserte ou chez les Guermantes. Raymond Queneau
  16. item 16
    Cent ans de solitude
    Gabriel García Márquez
    Ed. du Seuil Paris
    2008
    Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie : la fondation , par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde ; les grandes heures marquées parla magie et l'alchimie, ; la décadence ; le déluge et la mort des animaux. Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain : même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots. Cents ans de solitude, compte parmi les chefs-d'œuvre de la littérature mondiale du XXe siècle. L'auteur a obtenu le prix Nobel de littérature en 1982.
  17. item 17
    M. Glouton et le bonhomme de pain d'épice
    Roger Hargreaves
    Hachette Jeunesse Paris
    2013
    Quand Monsieur Glouton ouvre la porte de son four pour vérifier la cuisson de son bonhomme de pain d'épice, il ne s'attend pas à voir son biscuit prendre vie et s'enfuir ! Mais qui a très faim, trouve le moyen ! Voilà Monsieur Glouton lancé en pleine course. Parviendra-t-il à rattraper son goûter ?
  18. item 18
    Le Petit Chaperon rouge
    Ruth Hobart
    Cideb Edit. Gênes
    2007
    Qui n’aime pas la fin du Petit Chaperon rouge ? Ici, tout est bien, qui finit bien ! Le Petit Chaperon rouge, sa grand-mère et le bûcheron mangent du pain et de la confiture pour se remettre de leurs émotions, pendant que le loup, effrayé mais bien vivant, s’échappe.
  19. item 19
    Laëtitia ou La fin des hommes
    Ivan Jablonka
    Éditions Points Paris
    2017
    Laëtitia Perrais avait 18 ans et la vie devant elle. Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, elle a été enlevée. Puis tuée. Par la vague d'émotion sans précédent qu'il a soulevée, ce fait divers est devenu une affaire d'Etat. A travers cette enquête de vie, Ivan Jablonka rend Laëtitia à elle-même. A sa liberté et à sa dignité. Ivan Jablonka est historien et écrivain. Il a publié au Seuil, dans " La Librairie du XXIe siècle ", Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus (2012) et L'histoire est une littérature contemporaine (2014).
  20. item 20
    Un long dimanche de fiançailles
    Sébastien Japrisot
    Gallimard Paris
    2004
    Janvier 1917. Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n'avait pas vingt ans. A l'autre bout de la France, Mathilde, vingt ans elle aussi, plus désarmée que quiconque, aimait le Bleuet d'un amour à l'épreuve de tout. La paix venue, elle va se battre pour connaître la vérité et le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l'a perdu. Tout au long de ce qu'on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu'au bout de l'espoir insensé qui la porte. On découvre dans ce livre, obstinée et fragile à la fois, attachante, bouleversante, une Mathilde qui prendra place parmi les héroïnes les plus mémorables de l'univers romanesque.
  21. item 21
    Robin des bois
    Marlène Jobert
    Atlas [Paris]
    2007
  22. item 22
    Mes amis mes amours
    Marc Lévy
    Pocket Paris
    2007
    Quand deux pères trentenaires réinventent la vie en s'installant sous un même toit, ils s'imposent deux règles impossibles : pas de baby-sitter et aucune présence féminine dans la maison. Dans le " village français ", au coeur de Londres, une histoire d'amitié, des histoires d'amour , les destins croisés des personnages d'une comédie drôle et tendre.
  23. item 23
    Demain j'aurai vingt ans
    Alain Mabanckou
    Gallimard Paris
    2010
    Pointe-Noire, capitale économique du Congo, dans les années 1970. Le narrateur, Michel, est un garçon d’une dizaine d’années qui fait l’apprentissage de la vie, de l’amitié et de l’amour, tandis que le Congo vit sa première décennie d’indépendance sous la houlette de « l’Immortel Marien Ngouabi », chef charismatique marxiste. Les épisodes d’une chronique familiale truculente et joyeuse se succèdent, avec ses situations burlesques, ses personnages hauts en couleurs : le père adoptif de Michel, réceptionniste au Victory Palace ; maman Pauline, qui a parfois du mal à éduquer son turbulent fils unique ; l’oncle René, fort en gueule, riche et néanmoins opportunément communiste ; l’ami Lounès, dont la sœur Caroline provoque chez Michel un furieux remue-ménage d’hormones ; bien d’autres encore. Mais voilà que Michel est soupçonné, peut-être à raison, de détenir certains sortilèges… Au fil d’un récit enjoué, Alain Mabanckou nous offre une sorte de Vie devant soi à l’africaine. Les histoires d’amour tiennent la plus grande place, avec des personnages attachants de jeunes filles et de femmes. La langue que Mabanckou prête à son narrateur est réjouissante, pleine d’images cocasses, et sa fausse naïveté fait merveille.
  24. item 24
    Boule de suif et autres nouvelles
    Guy De Maupassant
    Librio Paris
    2006
  25. item 25
    Les Braises
    Sándor Márai
    A. Michel Paris
    2003
    Reconnu comme l'un des plus grands auteurs de la littérature hongroise et l'un des maîtres du roman européen, l'écrivain Sandor Marai (1900-1989) s'inscrit dans la lignée de Schnitzler, Zweig ou Musil. L'auteur des Révoltés, des Confessions d'un bourgeois ou de La Conversation de Bolzano n'a eu de cesse de témoigner d'un monde finissant, observant avec nostalgie une Europe mythique sur le point de s'éteindre. A travers la dramatique confrontation de deux hommes autrefois amis, Les Braises évoque cette inéluctable avancée du temps. Livre de l'amitié perdue et des amours impossibles, où les sentiments les plus violents couvent sous les cendres du passé, tableau de la monarchie austro-hongroise agonisante, ce superbe roman permet de redécouvrir un immense auteur dont l'œuvre fut interdite en Hongrie jusqu'en 1990.
  26. item 26
    Sirène
    Marie Nimier
    Gallimard Paris
    2000
    L’histoire : Marine Kerbay a vingt ans, et elle s’apprête a se suicider. Pour l’occasion, elle nettoie son appartement, revêt une tenue très élégante, et ingurgite soixante-quatre cachets avant de s’engouffrer dans le taxi qui doit la conduire au bord de la Seine. Car Marine est une sirène, une fille de la mer, et toute autre mort semblerait inappropriée pour cette jeune fille. Mais elle échoue. Repêchée, elle subit les réactions blessantes des gens. Elle les laisse croire ce qu’ils veulent. Bruno est soulagé de croire qu’elle ne l’aime plus. Le psychiatre qui pense bien faire son métier en lui affirmant : “Vous ne savez pas pourquoi vous avez essayé de vous tuer, et surtout je pense que vous ne voulez pas le savoir”, elle ne le contredit pas. Toutefois, ce n’est pas parce que Marine est la “Reine du silence” pour les autres qu’elle l’est vraiment. Après tout, ces gens qui croient la comprendre mieux qu’elle même ne méritent pas tellement qu’elle leur raconte tout.
  27. item 27
    Chagrin d'école
    Daniel Pennac
    Gallimard Paris
    2009
    «Aucun travail», «Manque de bases», «Le troisième trimestre sera déterminant», «N'a rien fait, rien rendu». Il les a connus, les bulletins de notes accablants, et la rage de ne pas comprendre. Le jeune cancre Daniel Pennacchioni, devenu professeur de français et écrivain renommé, étudie cette figure du folklore populaire en lui donnant ses lettres de noblesse, en lui restituant aussi son poids d'angoisse et de douleur. La voix de Daniel Pennac prend des accents douloureux quand il évoque son passé de cancre mais elle retrouve toute sa tendresse et son humour quand il s'agit d'exprimer sa foi dans l'élève, sa passion de l'enseignement et son amour de la langue.
  28. item 28
    L'aube le soir ou la nuit
    Yasmina Reza
    Flammarion [Paris]
    2007
  29. item 29
    Théâtre
    Yasmina Reza
    Gallimard [Paris]
    2017
    Théâtre rassemble les pièces Trois versions de la vie, Une pièce espagnole, Le dieu du carnage et Comment vous racontez la partie dans un volume inédit.
  30. item 30
    Rose
    Tatiana de Rosnay
    Librairie Générale Française Paris
    2012
    Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s'effondre sous les ambitions du baron Haussmann, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d'expropriation. Dans sa maison de la rue Childebert, à l'ombre de l'église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture, la sentence tombe : le tracé du boulevard St Germain passe par chez elle, rue Childebert. Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu'à son dernier souffle, elle confie à Armand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu'elle a gardé pendant plus de trente ans. Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au cœur d'un monde où les petits métiers, herboriste, relieur, chiffonnier fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu'une page de l'Histoire se tourne, Rose devient le témoin d'une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d'embellissement. Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d'une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs. Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet: sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé...
  31. item 31
    Le lard bleu
    Vladimir GeorgieviÏc Sorokin
    Ed. de l'Olivier Paris
    2007
    De sa petite boîte en bois enterrée sous la fenêtre, Huitième Frère - mort prématurément à seize jours - observe et raconte les heurts et malheurs de sa famille. Et quelle famille ! Entassés à onze dans une minuscule cabane secouée par le passage du train, dominés par le père, un colosse docker et ivrogne, plus porté aux coups qu'à la tendresse paternelle, forcés de voler le charbon pour se chauffer et de déterrer des racines de lotus pour se nourrir. Cahin-caha, les neuf frères et sœurs traverseront la Révolution culturelle puis la libéralisation de la Chine, essayant de toutes leurs forces de connaître un avenir meilleur. L' intense originalité de ce roman, qui a fait sensation en Chine lors de sa parution en 1987, tient tout entière dans ce franc-parler de l'innocent Petit Huitième, qui dit tout sans souci de convenances ni jugements de valeur, les choses les plus terribles et les plus crues comme les plus émouvantes. Sous le regard ingénu de ce petit bout de fantôme, l'album de famille des dockers de Wuhan oscille entre Zola et les Pieds Nickelés, et le pathétique fait rire aux larmes
  32. item 32
    La voie de Bro
    Vladimir GeorgieviÏc Sorokin
    Ed. de l'Olivier Paris
    2010
    Le 30 juin 1908 tombe en Sibérie la météorite de la Toungouska. Au même moment, dans la famille d'un riche industriel, naît Bro, futur grand maître de la Confrérie de la Lumière originelle, une secte qui cherche à éliminer les êtres corrompus et reconstituer une assemblée d'élus. L'enfance dorée de Bro est vite écourtée : la guerre, la désorganisation de la société, la révolution, provoquent la fuite puis l'anéantissement des siens. Le jeune garçon se retrouve seul à errer à travers la Russie durant quatre ans, bénéficiant dans le chaos général d'une mystérieuse protection. La Voie de Bro est le deuxième volet d'une trilogie romanesque, initiée par La Glace, dans laquelle Vladimir Sorokine invente toute une mythologie pour symboliser la naïveté d'une humanité en mal d'utopie. Brillant et iconoclaste, l'auteur jongle avec tous les genres, toutes les périodes historiques, pour dénoncer les institutions russes, les ravages du pouvoir et de l'argent.
  33. item 33
    Rien ne s'oppose à la nuit
    Delphine de Vigan
    Audiolib Paris
    2011
    « Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui, je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. » Après No et Moi et Les Heures souterraines, Delphine de Vigan nous propose une plongée bouleversante au coeur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis. Ce sont toutes nos failles et nos blessures qu’elle déroule ici avec force. Prix du roman Fnac 2011 Prix de roman France Télévisions 2011 Marianne Epin réussit cette performance de donner autant d’intensité aux souvenirs lumineux qu’évoque Delphine de Vigan que de profondeur aux silences qui les entourent, et peut-être en dénoncent l’éclat trompeur.
  34. item 34
    L'encyclopédie du savoir relatif et absolu
    Bernard Werber
    Librairie Générale Française Paris
    2003
    Réunir tous les savoirs de son époque : telle a été l'ambition du professeur Edmond Wells. Mêlant science et spiritualité, physique quantique et recettes de cuisine, ce savant singulier et solitaire a accumulé tout au long de sa vie des informations étonnantes. Un seul point commun à tous ces textes : donner à réfléchir, « faire pétiller les neurones ». Le professeur Edmond Wells était un homme plein d'humour qui accordait une grande importance à la notion de paradoxe. Mais de tous les paradoxes, le plus étonnant est certainement le statut même de ce personnage puisqu'il n'est que le fruit de l'imagination fertile de Bernard Werber.
  35. item 35
    Bingo verbes : Le Français en s'amusant
    ELI Publishing Italie
    2007
    Le Bingo verbes se base sur le jeu traditionnel du Loto. Il permet aux élèves de mémoriser de façon agréable et amusante 66 verbes de base de la langue française. Les verbes appartiennent à différents champs lexicaux : sport, temps libre, école, actions quotidiennes.


TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.
Malvoyant
Thème par défaut

Activités - Actividades

No te pierdas otras actividades 


ESCUELA DE ESPECTADORES

Image result for jorge dubatti

Dirigida por su fundador, Jorge Dubatti, se realizará la Escuela de Espectadores / École des Spectateurs en la Alianza Francesa el tercer martes de cada mes, a partir de marzo y hasta noviembre inclusive, a las 18.30 hs,

Mas infos (Acá)



TALLER DE LECTURA EN FRANCÉS Y COMENTARIOS BILINGÜES "EL PRINCIPITO DE NUESTROS DÍAS".

Lectura y comentarios bilingües por Silvia Hopenhayn del libro El Principito de Antoine de Saint-Exupéry.

Mas infos (Acá)

Más info sobre toda la programación cultural de la Alianza francesa


acá