Horarios / Horaires

HORARIOS:

Mediateca (Planta Baja)

LUNES - MARTES - MIERCOLES - JUEVES - VIERNES

De 10:00 a 20:00

SABADO

De 10:00 a 14:00


Biblioteca (Piso 2)

LUNES - MARTES - JUEVES - VIERNES 

DE 13:00 a 19:00

MIERCOLES 

DE 11:00 a 19:00


Accueil

Accueil

Inspirada por las preocupaciones culturales contemporáneas, la Alianza Francesa de Buenos Aires eligió, para retomar su temporada cultural 2019, cruzar las miradas de seis dibujantes de distintas culturas, generaciones y estilos sobre lo femenino.

Encontrara mas informaciones cliqueando AQUI.

Découvrez aussi les nouveautés du mois...

¡Descubre también las novedades del mes!

  1. item 1
    Serres chaudes
    Maurice Maeterlinck
    Gallimard [Paris]
    1983
    «Serres chaudes ! A elle seule, cette analogie, lourde de connotations baudelairiennes, est une trouvaille. Spontanément, elle fait naître en nous l'image d'un monde clos, immobile et luxuriant à la fois. Par la magie du titre, nous entrons de plain-pied dans le mystère de la vie profonde dont «nul jusque-là dans la littérature moderne», souligne à juste titre Guy Michaud, «n'avait encore fait aussi bien sentir et comme toucher du doigt la présence». L'intuition de l'inconnaissable, le pressentiment du moi transcendantal et de ses richesses, l'âme - désormais Maeterlinck détient la substance de son oeuvre. A la lecture des Serres chaudes, on est frappé par la succession d'images hétéroclites, insolites, absurdes. Le poème s'impose à l'imagination comme un réseau touffu de visions simultanées où le meneur de jeu juxtapose, accumule à sa guise des êtres, des objets ou des situations paradoxales, comme si elles avaient été rêvées par un somnambule ; le tout ponctué d'exclamations répétées, d'interjections et d'exhortations lourdes d'angoisse.
  2. item 2
    Les aventures de la famille Motordu : Leçons de géoravie
    Pef
    Gallimard Jeunesse [Paris]
    2003
    La princesse dézécolle se sent à l'étroit dans sa classe. Le prince de motordu lui conseille donc de prendre l'autoplus scolaire avec ses élèves, pour découvrir le vaste monde. la princesse prend le volant et charge son mari de leur enseigner la géoravie. les voilà partis sur les croûtes de chance, pour un voyage passionnant dans les monts d'âne, au bord de la mère et dans les grands pagnes. l'école buissonnière peut se révéler très instructive : découvrez la géoravie avec le prince de motordu.
  3. item 3
    Le tour du monde du roi Zibeline
    Jean-Christophe Rufin
    Gallimard [Paris]
    2017
    "- Mes amis, s'écria Benjamin Franklin, permettez-moi de dire que, pour le moment, votre affaire est strictement incompréhensible. - Nous ne demandons qu'à vous l'expliquer, dit Auguste. Et d'ailleurs nous avons traversé l'Atlantique pour cela. - Eh bien, allez-y. - C'est que c'est une longue histoire. - Une très longue histoire, renchérit Aphanasie, sa jeune épouse que Franklin ne quittait plus des yeux. - Elle traverse de nombreux pays, elle met en scène des drames et des passions violentes, elle se déroule chez des peuples lointains dont les cultures et les langues sont différentes de tout ce que l 'on connaît en Europe... - Qu'à cela ne tienne ! Au contraire, vous mettez mon intérêt à son comble. ".
  4. item 4
    Et tu trouveras le trésor qui dort en toi
    Laurent Gounelle
    Le Livre de poche Paris
    2018
    Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l'aider... à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, elle va alors découvrir une vérité universelle. Une vérité concernant l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles... Laurent Gounelle nous invite à découvrir ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre dimension, là où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.
  5. item 5
    La solitude heureuse du voyageur
    Raymond Depardon
    Éditions Points Paris
    2017
  6. item 6
    La fille de Brooklyn
    Guillaume Musso
    Pocket Paris
    2017
    Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé : " Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? " Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire. Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo. - C'est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. " Un polar à la mécanique vertigineuse. Une fois de plus Musso déboussole et fascine. " Pierre Vavasseur - Le Parisien
  7. item 7
    Tomates
    Nathalie Quintane
    Éditions Points Paris
    2015
    Ici les plants de tomates ressemblent à des champs de mines. On y sème ses désirs et ses indignatons (même combat), on y zigzague avec humour et férocité entre réflexions sur la politique ou encore sur la littérature et sur ce que a société attend des poètes. Nous voilà, depuis un potager à la campagne, avec un point de vue idéal sur le climat politique français. Hors normes et révolutionnaire, un lancer de tomates qui va faire mal à ceux qui nous gouvernent.
  8. item 8
    Un monde en toc
    Rinny Gremaud
    Editions du Seuil Paris
    2018
    Edmonton au Canada, Pékin, Kuala Lumpur, Dubaï, Casablanca: un tour du monde en cinq escales, choisies parce qu'elles abritent ces monstres du commerce mondialisé que sont les malls géants. Prétendant transformer la planète en parc d'attractions pour consommateurs manipulés, ces centres commerciaux démesurés sont comme des villes à l'intérieur des villes, avec vocation à absorber la ville réelle. On y vient de loin, on y fait tout, manger, dormir, se divertir, nager, skier, se photographier, acheter, naturellement ; mourir, éventuellement, bien que la seule chose qui ne soit pas prévue, ce sont les cimetières. L'auteure y fait ou y suscite des rencontres, usagers, employés, cadres commerciaux à l'inénarrable discours d'extraterrestres. Elle nous dresse les portraits étonnants des bâtisseurs de ces "meilleurs des mondes" ménageant à la fois le stéréotype (les mêmes marques internationales partout) et l'inattendu, le spectaculaire, l'insensé. Elle promène sur ces immenses miroirs aux alouettes un regard curieux, critique, ironique sans être jamais malveillant, de plus en plus halluciné à mesure qu'elle avance dans son étrange voyage.
  9. item 9
    Psychopathologie de l'enfant
    Karinne Gueniche
    Nathan [Paris]
    2002
    La psychopathologie de l'enfant a pour objet d'étude les formes spécifiques que revêt la souffrance psychique de l'enfant, à travers une symptomatologie très variée, à la lumière de ses interactions avec son environnement et de ses capacités d'évolution. Cet ouvrage propose une synthèse de la psychopathologie infantile (de la naissance à 10-12 ans) selon une triple démarche qui vise à définir, décrire et interpréter. Il retrace les phases essentielles du développement de l'enfant dans ses dimensions motrice, cognitive et affective, et présente les principales catégories de troubles infantiles ainsi que les grands regroupements nosographiques.
  10. item 10
    Mon chemin : Entretiens avec Djénane Kareh Tager
    Edgar Morin
    Fayard [Paris]
    2008
    Voici le chemin d'un homme. Voici la pensée qui s'est formée au cours de ce cheminement et qui a produit une ?uvre majeure. Ce parcours fut continu, accompli dans une curiosité jamais assouvie, un questionnement permanent, un lien inséparable entre la vie et l'?uvre, une lente gestation de la pensée complexe, mais il fut discontinu dans les recommencements et les renaissances qui ont scandé sa vie tous les dix ans. Ce livre d'entretiens accordés par Edgar Morin à Djénane Kareh Tager montre l'unité d'une ?uvre à travers sa diversité, l'unité d'une vie à travers ses vicissitudes. Dans Mon chemin, c'est l'homme qui parle, sans dissimuler ses émotions ni ses passions. Il nous dit sa propre expérience de la vie, de l'amour, de la poésie, de la vieillesse, de la mort.
  11. item 11
    Esquisse d'une phénoménologie du droit : Exposé provisoire
    Alexandre Kojève
    Gallimard [Paris]
    2007
    Voici quelque temps déjà que l'on assiste à une redécouverte du droit. Après le pouvoir, la loi. Après la ressaisie du politique comme phénomène " autonome et spécifique ", on en est venu, sur la même lancée, à reprendre le juridique comme phénomène sui generis, irréductible à tout autre. Ce que s'efforce justement d'établir cette Esquisse d'une phénoménologie du droit. En fait d'" esquisse ", c'est le champ entier du droit que le livre embrasse, dans le souci de lui assigner un fondement rigoureux à partir duquel en reconstruire l'histoire. II y a droit, établit d'abord Kojève, lorsque intervient un point de vue tiers dans les affaires humaines. Mais le moment fort de sa démarche, c'est la reconstruction de l'apparition du droit au sein de la lutte du maître et de l'esclave, l'" acte anthropogène " par excellence. De par ses conditions d'engendrement, le droit se divise logiquement et historiquement en deux : un droit de l'inégalité (droit aristocratique), un droit de l'égalité (droit bourgeois), dont la synthèse sera le droit absolu ou droit du citoyen. Ainsi la réflexion de Kojève a-t-elle accompagné et continue-t-elle de nourrir le travail intellectuel d'avant-garde, jusqu'en ses renouvellements les plus frappants, jusqu'en sa réappropriation d'un objet longtemps méconnu ou répudié.
  12. item 12
    La Police des familles
    Jacques Donzelot
    Les Ed. de Minuit Paris
    2005
    La famille, agent naturel de reproduction de l'ordre établi ? C'était sûrement le cas sous l'Ancien Régime quand le père de famille recevait la garantie effective de son pouvoir par le souverain auquel il assurait en retour l'obéissance de ses sujets. Mais, dès le milieu du XVIIIe siècle, cet équilibre se défait. Quand la richesse, donc la puissance, devient affaire de production et non plus de dépense, de pillage, il faut économiser les corps et gérer les populations, donc intervenir sur la famille. C'est le rôle de la police, entendu alors dans une acception infiniment plus large que son actuelle version répressive : une science du bonheur au service de la puissance nationale. Au XIXe siècle, elle prendra les multiples visages de la philanthropie : le paternalisme dans les entreprises, la moralisation par l'épargne, l'hygiénisation par la médecine. Toutes pratiques qui confluent au début du XXe siècle dans la fabrication du secteur dit social. Et, de ce social, la famille constitue l'épicentre. D'un côté, elle est la cible des entreprises hygiénistes qui déstabilisent l'autorité patriarcale pour pouvoir y perfuser les normes assurant conservation, qualité et disponibilité sociale des individus. D'un autre côté, elle est le point d'appui pour une moralisation des relations par l'épargne, l'éducation et la sexualisation. On comprendra le succès de la psychanalyse par sa capacité opérationnelle sur cette nouvelle disposition du rapport famille-société. Sa pertinence aux yeux aussi bien des individus que des familles et des institutions tiendra dans un discours permettant d'introduire un principe de circularité entre l'ambition familiale et les exigences normatives des appareils sociaux, donc une méthode qui permet à la fois de faire sortir l'individu de la famille et de l'y renvoyer. Entre le juridique et la norme, Freud établit un instrument de régulation contemporain et homologue de celui de Keynes entre le " social " et l'économique.
  13. item 13
    Foucault contre lui-même
    François Caillat
    Presses Universitaires de France Paris
    2014
    Dans sa vie privée, autant que dans son oeuvre ou dans son rapport à la politique, Foucault n'a cessé de rompre avec lui-même. Dans sa vie privée, Foucault quitte sa région natale très jeune, il change son patronyme et travaille dur pour intégrer l'ENS de Paris. Aussitôt entre les murs de la rue d'Ulm, il s'y sent mal et quitte la France, voyage à travers l'Europe, sans se fixer. Même quand il intègrera le Collège de France, il ne cessera de se définir contre l'institution. Dans son oeuvre, il réécrit ses livres quand il les réédite, se dit « enfant de coeur du structuralisme » avant de dire qu'il n'a jamais été structuraliste, renie certains de ses livres. Il s'intéresse au marxisme puis, quelques années plus tard, au néolibéralisme et soutient des mouvements politiques (mouvements gays, maoïsme...), puis les critique, parfois très durement. Foucault, comme il l'a dit lui même, n'aura cessé de s'arracher à lui-même, de se « déprendre », de sans cesse se construire contre ce qu'il a été et ce qu'il a fait. Ce livre montre comment la rupture est au centre du travail de Foucault et de sa vie, à travers des réflexions sur l'histoire, les mouvements homosexuels, la théorie, la domination, les institutions, l'Université, etc. Loin de se limiter toutefois à un commentaire académique de Foucault, il repense l'héritage de Foucault afin d'élaborer de nouveaux problèmes théoriques et de nouvelles politiques de lutte contre les mécanismes de la domination.
  14. item 14
    Des psychologues sont sur place : Où nous mène la réthorique des catastrophes
    Jacques Gaillard
    Mille et une nuits Paris
    2003
    La nature s'est déchaînée, la technique a été défaillante, l'angoisse tétanise. Catastrophe ! Mais " des psychologues sont sur place... " Point final de l'information livrée par les médias, cette formule inquiète plus qu'elle ne rassure : se peut-il que l'art de consoler, qui existe depuis la plus Haute Antiquité, nécessite désormais des brigades de thérapeutes professionnels ? Le deuil, la douleur seraient-ils des maladies de l'âme en redoutable expansion ? Une nouvelle rhétorique du Malheur fait de la catastrophe un objet social, le symptôme d'une carence impardonnable, le motif légitime d'une rédemption douteuse. Avec ses figures obligées, dans les rituels du commentaire comme dans ceux de la pratique collective, son récit typique installe dans nos consciences une autre conception du Mal, du deuil et de la justice. Examen minutieux et facétieux d'une " mythologie " contemporaine, l'essai de Jacques Gaillard invite à une réflexion grave, car il ne suffit pas de pointer avec humour les conformismes et les tics de la rhétorique des catastrophes...
  15. item 15
    La légende des animaux d'Australie
    Annie Langlois
    Père Castor Flammarion [Paris]
    2004
  16. item 16
    L'Empire romain
    Pierre Grimal
    LGF Paris
    1993
  17. item 17
    J'aime lire : Duel sur les rails(504)
    Antoine Lefranc
    Bayard Jeunesse Paris
    2019
  18. item 18
    Un amour pour rien
    Jean d' Ormesson
    Gallimard Paris
    2018
    Philippe, qui n'a connu que le plaisir, rencontre Béatrice en Italie. Elle lui semble jolie, sans plus, et douce. Philippe s'amuse au début de cet "amour pour rien" qui peu à peu le prend, l'occupe, l'obsède. Bientôt lassée par l'apparente légèreté du jeune homme, Béatrice se détourne de lui. Alors, mais trop tard, Philippe comprend que cet amour dont il jouait s'est mué en passion. Jean d'Ormesson, tout au long de ce récit doux-amer, tisse la trame d'un malheur et son envers persistant : un certain bonheur de vivre.
  19. item 19
    Les deux anglaises et le continent
    François Truffaut
    Mk2 éditions Paris
    2000
  20. item 20
    Le Dernier métro
    François Truffaut
    Mk2 éditions Paris
    2000
  21. item 21
    La femme d'à côté
    François Truffaut
    Mk2 éditions Paris
    2000
  22. item 22
    La Peau douce
    François Truffaut
    Mk2 éditions Paris
    2000
  23. item 23
    Jules et Jim
    François Truffaut
    Mk2 éditions Paris
    2000
  24. item 24
    Territorios
    Julio Cortázar
    Siglo XXI Buenos Aires
    2014
    Territorios (1978) es un libro homenaje que Julio Cortázar quiso hacer a los artistas a los que admiraba, que le habían obligado a aceptar la libertad como único territorio habitable. Analiza, desde su subjetividad, la obra plástica de 17 creadores y sus 17 territorios, procedentes de ámbitos plásticos muy diferentes, hasta formar un libro-collage, como también lo son La vuelta al día en ochenta mundos y Último round. Asoma el Cortázar crítico cuyos ensayos también expresan su poética desde otro ángulo, pero con igual intensidad. Cada uno de estos territorios es una verdadera pieza maestra en donde conviven poesía, cuento y crítica. Revoluciona el ensayo y lo convierte en un orden literario de máxima libertad formal volviéndose contra la imparcialidad y la impersonalidad que lo caracteriza, haciéndolo narrativo y manteniendo el difícil equilibrio entre pensamiento crítico e imaginación poética.
  25. item 25
    La Pasión del poder : Teoría y práctica de la dominación
    José Antonio Marina
    Editorial Anagrama Barcelona
    2008
    Fiel a su proyecto sistemático, el autor ha elaborado un tratado sobre el poder y sus dramaturgias. Recuerda que el atractivo de Maquiavelo deriva de su capacidad para hacer teoría a partir de figuras concretas de dominación, y en esto le copia. ¿Por qué se desea tanto el poder? ¿Cómo se consigue? ¿Cómo se mantiene? ¿Cómo se pierde? Centrándonos en el poder político, ¿cómo lo ejercieron los superpoderosos Augusto, Mahoma, los señores renacentistas, el papado, Napoleón, Hitler, Churchill, Stalin, Roosevelt, Kennedy, Rockefeller, las multinacionales? ¿Quién manda en el mundo? ¿Se puede hacer política manteniendo las manos limpias? Los filósofos clásicos no entendían el fenómeno de la obediencia. «¿Por qué tantos se someten a tan pocos?», se preguntaba Hume. Acaso en el alma humana haya un afán oculto de sumisión y otro afán patente de libertad. Hay una pasión de dominar y una pasión de ser dominado. Este libro apasionante explora los múltiples laberintos contenidos en un laberinto. «Interesantísimo libro para una época de crisis galopantes y poderes desatados» (Jesús Ferrer Solà, Turia).
  26. item 26
    Les belles histoires 539 : Le doudou perdu
    Sylvain Zorzin
    Bayard Paris
    2017


TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.
Malvoyant
Thème par défaut

Activités - Actividades

No te pierdas las actividades de

MARZO


DEBATES Y PENSAMIENTO

*Viernes 22/03 a las 19hs - Biblioteca, 2º piso

MESA REDONDA: LA NOVELA GRÁFICA AL RESCATE DE MUJERES OLVIDADAS.(+infos)



*Martes 16/04 a las 19:00hs - Auditorio 1º piso

MESA REDONDA: HUMOR GRÁFICO FEMENINO.

(+infos)


TALLER

*Martes 26 de marzo, 18hs-20hs, Laboratorio planta baja.

WORKSHOP: "HISTORIETA Y AUTOEDICIÓN – FANZINE". Atelier cultural animado por Camila Torre Notarí

(+infos)




Más info sobre toda la programación cultural de la Alianza francesa


acá